< Retour
  • https://decibelles-data.media.tourinsoft.eu/upload/314020516-11-2.jpg

Mairie - Saint Antoine

Ouvertures : lundi, mardi, vendredi de 10h à 11h, jeudi de 14h à 15h30, samedi semaine impaire de 10h à 11h, semaine paire : fermé.
Fax, photocopies, internet (ordinateur à disposition, connexion gratuite).
Borne de recharge pour véhicules électriques : 2 Place de la Mairie, gratuit (demander la carte en Mairie).
Défibrillateur : salle des fêtes.
Tri sélectif : verre : place de la Mairie.
Aire de stationnement camping-car : 2 Place de la Mairie : 2 emplacements, gratuit.
Terrain de pétanque : derrière la Mairie.
Aire de jeux pour enfants : derrière la Mairie.

Coordonnées


Parking

2 2 place de la Mairie
25370 SAINT ANTOINE
Tél. : 03 81 49 11 15
Courriel : mairie.saintantoine@wanadoo.fr
Site internet : http:www.mairiesaintantoine.fr

Tarifs

Description détaillée

 

Caractéristiques

Type de services locaux

 :

Administration, services

Jours de fermeture

 :

Lundi après-midi
Mardi après-midi
Mercredi
Jeudi matin
Vendredi après-midi
Samedi après-midi
Dimanche
Week-end

 



Situer sur la carte

Horaires

Jours de fermeture

 :

Lundi après-midi
Mardi après-midi
Mercredi
Jeudi matin
Vendredi après-midi
Samedi après-midi
Dimanche
Week-end

du 01/01/2020 au 31/12/2020


En +

Location de salle - saint antoine

LOCATION DE SALLE - SAINT ANTOINESuperficie totale de la salle : 95m². Capacité de la salle : 90 personnes assises ; 110 personnes debout. Cuisine équipée (gazinière, lave-vaisselle, frigidaire), couverts, tables. Se renseigner pour les tarifs.

Saint antoine

SAINT ANTOINENombres d'habitants: 353. Nom des habitants: Les Chats Borgnes Altitude: min : 920 et max : 1104 (Fort St Antoine) Origine du nom : Autrefois, le village portait le nom de "Rouge Bief" du nom du ruisseau qui limite le territoire de St Antoine avec celui de Métabief. Dès la fin du 11ième siècle, les moines de l'abbaye du Mont-Sainte-Marie ont entrepris le défrichement de la région.La présence d'une chapelle dédiée à Saint-Antoine est signalée à l'histoire dès l'année 1309. L'actuelle église, construite dès le milieu du XVIe siècle, bien que modeste, présente un intéressant maître-autel retable en bois sculpté du XVIIIe siècle. Dès sa fondation, Saint-Antoine a une vocation rurale où culture et élevage sont étroitement associés malgré l'altitude et les aléas climatiques.L'agriculture s'est considérablement modifiée car les cultures ont disparu progressivement pour laisser place à l'élevage laitier. Actuellement six exploitations agricoles ont permis de conserver le fonctionnement de la coopérative de fromagerie en transformant environ 1 700 000 kilos de lait exclusivement en Comté et à laquelle deux exploitants du Loutelet livrent également leur lait. Le cheptel bovin, exclusivement de race Montbéliarde, s'élève à environ 560 têtes soit le double de la population actuelle. Se situant à proximité de la frontière suisse, de nombreuses familles sont venues s'installer au village pour travailler en territoire helvète dans le domaine de l'horlogerie, de la micromécanique et du bâtiment. Mais on ne peut parler de Saint-Antoine sans citer son Fort. Edifié entre 1879 et 1882, il fût baptisé Fort Lucotte en 1887 du nom d'un général de la Révolution et de l'Empire. Désaffecté, il a été acheté à l'armée par la commune en 1965 et loué à Monsieur Marcel PETITE en 1966 pour y être transformé en caves d'affinage de Comté. Situé à 1104 mètre d'altitude au milieu de la forêt, le Fort Lucotte abrite dans ses caves voûtées en pierre de taille, plus de 100 000 meules de Comté dans une ambiance naturelle. Il attire, chaque année, de plus en plus de visiteurs.La renommée des qualités gustatives du Comté affiné dans ses caves fait connaître ainsi bien loin le nom du village.

Fort saint antoine

FORT SAINT ANTOINECet ancien fort militaire a été construit à la fin de la guerre franco-prussienne (1879-1882) sous l'autorité du général Séré de Rivières et du jeune capitaine de génie, Joffre. Il est venu complété un ensemble défensif tout le long de la frontière Est de la France. Il fût baptisé Fort Lucotte en 1887 du nom d'un général de la Révolution et de l'Empire. Inutile dès 1885, en raison de l'apparition de l'obus torpille, le fort fût transformé en caves d'affinage de Comté par Marcel Petite en 1966. Visite guidée sur réservation à l'Office de Tourisme.